Deuxième round – 33.3%

“Tant que l’arbitre n’a pas sifflé, la partie n’est pas finie” – proverbe français

Cette affirmation résume la façon dont je me suis senti il y a quelques jours. Maintenant vous verrez pourquoi. Avant de commencer je voudrais vous montrer une vidéo que j’ai faite (voix originale en espagnol, sous-titrée en anglais), puisque après le premier cycle de chimiothérapie j’ai découvert une nouvelle compétence interprétative que j’avais cachée dans moi:

Le deuxième cycle de chimiothérapie était similaire au cycle précédant. J’ai commencé le lundi 2 janvier (encore une fois vers 18h) et j’ai fini jeudi 5. Le 26 décembre une fièvre m’avait obligé à repousser mes plans une semaine 😦

Cette fois-ci ils ont introduit deux petites modifications : La dose d’étoposide a été réduite de 20% pour éviter la neutropénie et la dose du facteur de croissance (pour stimuler la production de policiers blancs ayant une étoile dorée à la poitrine) a été prolongée jusqu’à 7 jours (avant c’était seulement 5).

J’ai aussi retenu des liquides, mais seulement 3 kg cette fois-ci :p

dsc_0122
Le parrain vous avertit: traitez bien vos mères!

Quand j’ai été libéré je me suis aussi débarrassé de mes béquilles, ce qui m’a rendu extrêmement heureux. Malgré le fait que la reprise était au début aussi pénible que la dernière fois, des nausées, la fatigue, la brûlure en urinant, etc., cette fois-ci, le recrutement de flics blancs ayant une étoile dorée à la poitrine semblait fonctionner. Ou au moins, c’est ce que je pensais: le concours de recrutement était trop facile et beaucoup de candidats avaient réussi. Les fronts austro-hongrois s’étaient répandus tellement – et je perdais tellement de cheveux sur l’oreiller – que j’ai décidé de frotter une éponge humide sur ma tête et donc de créer l’Antarctique. Être capable de mieux marcher chaque jour et l’absence de douleur, à part quelques crampes sporadiques, était super. Même la si redoutée douche – à cause des évanouissements – était devenue une activité courante.

dsc_0008
J’ai quitté la science, voici mon nouvel emploi : mannequin pour le gel de fixation Giorgi. Je ne suis pas 100% sûre de créer un nouveau niche de marché xD

Cependant, le jeudi 12 janvier, le jour 57 -exactement une semaine après avoir quitté l’hôpital-, j’ai dû retourner aux urgences à cause d’une fièvre. Même pour tout l’or du monde, je ne voulais pas y retourner, mais il n’y avait pas d’autre choix. Avant cet épisode je me sentais bien, comme je vous ai déjà dit, et je m’étais même promené, non sans mon masque protecteur. Mais il y avait quelque chose que nous avions manqué: une sorte d’erreur inaperçue se produisait après chaque cycle de chimiothérapie.

img_20170111_160621
N’ayez pas peur si vous tombez sur ce gars dans votre quartier, hahaha

Juste un coup d’œil sur les urgences de l’hôpital de Bellvitge était désolant: les gens s’agglutinaient dans les couloirs parce qu’il n’y avait plus de brancards / lits libres. Il manquait de chaises libres des bureaux, donc certains patients ont dû rester debout. Le service était totalement saturé, comme dans le tiers-monde. À un moment donné, j’ai regardé ma femme, je lui ai dit que je l’aimais et je n’ai pas pu m’empêcher de pleurer … Comme d’habitude, j’ai eu une piqûre pour une analyse de sang et pour une culture, mais cette fois sur le bras parce qu’il manquait des box libres pour me piquer sur le port-à-cath (un environnement stérile est nécessaire). Une infirmière nous a dit que la raison de cette saturation n’était pas liée à la grippe saisonnière. Comme de coutume, j’ai eu un paracétamol par voie intraveineuse et puis ils m’ont laissé sur le couloir en attendant 4 heures pour les résultats.

dsc_0039-1
Dans cette photo, je suis résigné en montrant mon cathéter sur le bras… Encore un fois j’ai lutté pour être piqué sur le port-à-cath,mais cette fois-ci j’ai dû jetter l’éponge. J’étais couché sur un brancard dans un couloir, deux heures après mon arrivée aux urgences.

À 20h, après une attente de 4 heures dans le couloir, ils m’ont mis dans un box et vers 21h, j’ai été annoncé des mauvaises nouvelles: j’avais une neutropénie de nouveau! Les flics blancs avec une étoile dorée sur la poitrine étaient de nouveau en grève. Une femme folle hurlant continuellement faisait mes rêves pas si doux que je l’espérais. Vers 1h30, je me suis réveillé en pensant que c’était déjà le matin … Il n’y avait pas une seule fenêtre dans le box, mais les infirmières et les assistants se criaient l’une à l’autre et c’était tellement bruyant là-dehors (coups, grincements des chariots, etc.) qu’il ressemblait plus à un marché aux puces plutôt qu’à un hôpital. Mes jambes brûlaient mais la température de l’oreille interne n’était que de 37,1 ºC. Peu avant 3 heures du matin j’ai eu mesuré à nouveau ma température: 37,2 ºC … J’ai demandé à mesurer dans l’aisselle et … kaboom! 38,2 ºC et un autre sac de paracétamol. Cadeau!

img-20170113-wa0000
Les repas au service d’urgences de l’hôpital de Bellvitge sont … délicieux et insipides! Jetez un coup d’oeil sur ma tête heureuse! Pas de commentaires sur la tenue de papier. Le premier plat pourrait être une soupe, une purée, ou du ciment xD

J’ai dû attendre environ 28 heures au total pour avoir un lit libre à l’ICO – la fille dans le box adjacent a dû attendre 48 heures – et être transféré là-bas en ambulance.

img-20170114-wa0000
Mmmmmm… l’éclat de la boule du destin me dit que vous devrez attendre encore plus longtemps dans ce box sans fenêtres, isolé du monde extérieur, sans internet ni réseau là-dedans.
img-20170114-wa0003
C’était de loin la meilleure hospitalisation au ICO: pas de conduits, pas de fièvre, pas de douleur, pas de malaise … On attendait avec impatience que les flics puissent revenir de la grève pour pouvoir rentrer chez nous.

Après 2 cycles et plus de 60 jours après le diagnostic, les chiffres de ma maladie sont:

  • 4 visites aux urgences (1 en raison de la douleur, 3 en raison de la fièvre post-chimio)
  • 4 hospitalisations (2 en raison des cycles, 2 en raison de la neutropénie)
  • 1 transfusion sanguine (due à une anémie)
  • 2 lipothymie (pas de perte de conscience)
  • 1 PET-CT
  • 2 tomodensitométrie
  • 1 scintigraphie osseuse
  • 3 radiographies (rayons X)
  • 1 echocardiographie
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s